logo Brief.me

On fait le point

Le gouvernement d’Élisabeth Borne

Le secrétaire général de l’Élysée, Alexis Kohler, a annoncé ce 20 mai la composition du gouvernement d’Élisabeth Borne, nommée Première ministre le 16 mai. Il se compose de 14 hommes et 13 femmes.

Les personnalités sont présentées dans l’ordre dans lequel leur nom a été annoncé. En rouge figurent les personnes qui n’étaient pas déjà présentes dans le précédent gouvernement.

  • Économie, Finances, Souveraineté industrielle et numérique – Bruno Le Maire, reconduit à ce poste.
  • Intérieur – Gérald Darmanin, reconduit à ce poste.
  • Europe et Affaires étrangèresCatherine Colonna. Ambassadrice de la France au Royaume-Uni et porte-parole de l’Élysée de 1995 à 2004, elle remplace Jean-Yves Le Drian.
  • Justice – Éric Dupond-Moretti, reconduit à ce poste.
  • Transition écologique et Cohésion des territoires – Amélie de Montchalin. Jusqu’ici ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, elle remplace Barbara Pompili et prend le dossier de la Cohésion des territoires dont s’occupait Joël Giraud.
  • Éducation nationale et JeunessePap Ndiaye. Cet historien, directeur général du Palais de la Porte Dorée (qui réunit le Musée national de l’histoire de l’immigration et l’Aquarium tropical) hérite des dossiers jusqu’ici confiés à Jean-Michel Blanquer, à l’exception de celui des Sports.
  • Armées – Sébastien Lecornu. Jusqu’ici ministre des Outre-Mers, il remplace Florence Parly.
  • Santé et Prévention – Brigitte Bourguignon. Jusqu’ici ministre déléguée auprès du ministre des Solidarités et de la Santé chargée de l'Autonomie, elle récupère le dossier de la Santé confié dans le précédent gouvernement à Olivier Véran.
  • Travail, Plein-Emploi et Insertion – Olivier Dussopt. Jusqu’ici ministre délégué chargé des Comptes publics, il remplace Élisabeth Borne.
  • Solidarités, Autonomie et Personnes handicapées. Damien Abad. Il avait annoncé la veille quitter la présidence du groupe LR à l’Assemblée nationale. Le ministère des Solidarités est désormais dissocié de celui de la Santé.
  • Enseignement supérieur et RechercheSylvie Retailleau. Présidente de l’Université Paris-Saclay, elle succède à Frédérique Vidal.
  • Agriculture et Souveraineté alimentaire – Marc Fesneau. Jusqu’ici ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement et de la Participation citoyenne, il remplace Julien Denormandie.
  • Transformation et Fonction publiquesStanislas Guerini. Député et délégué général de La République en Marche, il remplace Amélie de Montchalin
  • Outre-MerYaël Braun-Pivet. Jusqu’ici présidente de la commission des Lois de l’Assemblée nationale, elle remplace Sébastien Lecornu.
  • CultureRima Abdul-Malak. Conseillère Culture et Médias à l’Élysée depuis 2019, elle remplace Roselyne Bachelot.
  • Transition énergétique – Agnès Pannier-Runacher. Elle était jusqu’ici ministre déléguée chargée de l’Industrie. Le ministère de la Transition énergétique n’existait pas dans le précédent gouvernement.
  • Sports et Jeux olympiques et paralympiquesAmélie Oudéa-Castera. Elle était jusqu’ici directrice générale de la Fédération française de tennis. Dans le précédent gouvernement, le dossier des Sports était confié à Roxana Maracineanu, ministre déléguée.

Sont nommés ministres délégués :

  • Relations avec le Parlement et Vie démocratique – Olivier Véran. Jusqu’ici ministre des Solidarités et de la Santé, il reprend le dossier des Relations avec le Parlement dont était chargé Marc Fesneau.
  • Égalité entre les femmes et les hommes, Diversité et Égalité des chancesIsabelle Rome. Magistrate, haute fonctionnaire chargée de l’égalité femmes-hommes au ministère de la Justice depuis 2018, elle remplace Élisabeth Moreno.
  • Comptes publics – Gabriel Attal. Jusqu’ici porte-parole du gouvernement, il remplace Olivier Dussopt.
  • Collectivités territorialesChristophe Béchu. Il est maire d’Angers et secrétaire général d’Horizons, le parti de l’ancien Premier ministre Édouard Philippe. Le ministre chargé des Collectivités territoriales était jusqu’ici Joël Giraud.
  • Commerce extérieur et Attractivité – Franck Riester, reconduit à ce poste.
  • Europe – Clément Beaune. Il était secrétaire d’État aux Affaires européennes dans le précédent gouvernement.

Sont nommés secrétaires d’État :

  • Porte-parole – Olivia Grégoire. Jusqu’ici secrétaire d'État chargée de l'Économie sociale, solidaire et responsable, elle remplace Gabriel Attal.
  • MerJustine Bénin. Elle est députée MoDem de Guadeloupe. Le dossier de la Mer relevait jusqu’ici d’un ministère confié à Annick Girardin.
  • EnfanceCharlotte Caubel. Magistrate, elle était directrice de la Protection judiciaire de la jeunesse, une des directions du ministère de la Justice, depuis 2020. Dans le précédent gouvernement, Adrien Taquet était secrétaire d'État chargé de l'Enfance et des Familles.
  • Développement, Francophonie et Partenariats internationauxChrysoula Zacharopoulou. Elle était jusqu’ici députée européenne LREM. Dans le précédent gouvernement, Jean-Baptiste Lemoyne était ministre délégué chargé du Tourisme, des Français de l'étranger et de la Francophonie.