Dans B‌r‌i‌e‌f‌.‌m‌e aujourd’hui, la fin de l’ère Castro à Cuba, une méthode pour des réunions productives et la circulation de l’air en avion.

brief.me
Lundi 19 avril 2021

Dans B‌r‌i‌e‌f‌.‌m‌e aujourd’hui, la fin de l’ère Castro à Cuba, une méthode pour des réunions productives et la circulation de l’air en avion.

 
On rembobine
Police

Emmanuel Macron a annoncé hier dans un entretien au Figaro la création prochaine d’une école pour les policiers dans l’agglomération de Montpellier, qui dispensera des formations aux policiers « tout au long de leur parcours ». Il a réitéré son objectif de parvenir à 10 000 policiers et gendarmes supplémentaires d’ici la fin du quinquennat en 2022. Emmanuel Macron a également dit vouloir « lancer un grand débat national sur la consommation de drogue et ses effets délétères ».

Agriculture

Le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé samedi une série de mesures d’urgence à hauteur d’un milliard d’euros pour venir en aide aux agriculteurs touchés par un fort épisode de gel ces derniers jours. Cet épisode a provoqué d’importants dégâts dans la viticulture, l’arboriculture et dans des cultures de betterave et de colza.

picto  Lire notre article sur les difficultés de la filière vin.
Quarantaine

Une quarantaine obligatoire de 10 jours pour les voyageurs en provenance de Guyane, du Brésil, d’Argentine, du Chili et d’Afrique du Sud entrera en vigueur progressivement d’ici le 24 avril, afin de limiter la diffusion de variants du Covid-19, a annoncé samedi le gouvernement. Outre la présentation d’un test PCR négatif pour embarquer, la réalisation d’un test antigénique à l’arrivée en France sera systématique avant de quitter l’aéroport.

picto  Voir le détail des restrictions sur le site du gouvernement.
Masques

Le port du masque en extérieur contre le Covid-19 n’est plus obligatoire depuis hier en Israël. Le gouvernement israélien a justifié samedi cette décision par le « taux d’infection actuel qui continue d’être faible » dans le pays. Plus de la moitié de la population (53 %) est par ailleurs complètement vaccinée à ce jour, selon le ministère de la Santé.

Russie

Le Service fédéral des pénitenciers de Russie, une agence du ministère de la Justice, a annoncé aujourd’hui le transfert de l’opposant Alexeï Navalny dans un hôpital pénitentiaire, mais a jugé son état de santé « satisfaisant ». Alexeï Navalny, emprisonné depuis mi-janvier, a entamé une grève de la faim le 31 mars pour protester contre ses conditions de détention. Des médecins proches de l’opposant ont dit craindre ces derniers jours pour son état de santé.

Mars

La Nasa a réussi aujourd’hui à faire voler un petit hélicoptère sur la planète Mars pendant près de 30 secondes à une altitude de trois mètres. L’appareil baptisé Ingenuity est « le premier aéronef de l’histoire à effectuer un vol motorisé » sur une autre planète, s’est félicité l’agence spatiale américaine. Ingenuity a été déployé par le véhicule d’exploration Perseverance, qui a atterri sur Mars le 18 février.

picto  Voir une image de l’hélicoptère sur le site de la Nasa (en anglais).
 
Tout s'explique
La fin de l’ère Castro à Cuba

Quel changement est intervenu à la tête de l’État cubain ?

Le président cubain, Miguel Diaz-Canel, a été élu aujourd’hui premier secrétaire du Parti communiste de Cuba, l’organe contrôlant la vie politique du pays, lors de son huitième congrès ouvert vendredi. Premier civil à occuper cette fonction, il succède à Raul Castro, qui avait annoncé vendredi son souhait de prendre sa retraite. Aujourd’hui âgé de 89 ans, Raul Castro avait succédé en 2008 à son frère Fidel Castro au poste de président du pays, puis en 2011 à celui de premier secrétaire du parti. Décédé en 2016, Fidel Castro avait occupé de 1965 à 2011 le poste de premier secrétaire du Parti communiste. La succession entre Raul Castro et Miguel Diaz-Canel, haut cadre du parti âgé de 60 ans, s’est effectuée en deux temps, un premier passage de relais ayant eu lieu en 2018 pour le poste de président.

Quel régime a mis en place Fidel Castro à Cuba en 1959 ?

Après plusieurs années de guérilla contre la dictature de Fulgencio Batista, les forces révolutionnaires menées par les frères Castro, mais aussi par l’Argentin Ernesto « Che » Guevara, ont pris le pouvoir en 1959. Fidel Castro est devenu Premier ministre et Raul Castro ministre de la Défense. Le régime a nationalisé les entreprises étrangères, rendu la santé et l’éducation gratuites et mené une réforme agraire en redistribuant les terres des grands propriétaires. Dans le même temps, les médias d’opposition ont été interdits, ainsi que les syndicats ne soutenant pas le régime. Dans ce pays où l’accès à Internet est très restreint, la répression des opposants politiques, des journalistes et des artistes, régulièrement dénoncée par des ONG comme Amnesty International, a entraîné l’exil de nombreux Cubains. Selon le centre de recherche américain Pew Research Center, 2,3 millions de Cubains vivaient aux États-Unis en 2017, en augmentation de 84 % depuis 2000.

À quelles difficultés économiques fait face Cuba ?

Il est difficile de mesurer la pauvreté et le chômage à Cuba, en raison de l’absence de statistiques officielles fiables sur le sujet. Le tourisme, l’une des principales sources de revenus du pays, a été interrompu avec la pandémie de Covid-19 en 2020, et le PIB, la production totale du pays, a baissé de 11 % l’an dernier, selon le ministre cubain de l’Économie. Depuis le 1er janvier, Cuba a unifié son système monétaire qui faisait coexister deux monnaies et a mis fin au peso convertible, aligné artificiellement sur le cours du dollar. Cette mesure a entraîné une forte hausse de l’inflation, qui devrait atteindre entre 400 % et 500 % pour l’année 2021 selon le centre de recherche britannique The Economist Intelligence Unit. Le pays est aussi confronté à une pénurie de denrées alimentaires. Il subit depuis 1962 un embargo commercial et financier de la part des États-Unis, qui ont pris de nouvelles sanctions économiques sous le mandat de Donald Trump.

Pour aller plus loin

pictoNotre dossier de 2018 sur Cuba sous les frères Castro.
facebooktwitteremail
 
C'est leur avis
La Super Ligue est la « négation du football »

12 clubs de football anglais, espagnols et italiens ont annoncé hier la création d’une « Super Ligue » européenne, une compétition semi-fermée, à laquelle ces clubs seraient assurés de pouvoir participer. L’UEFA, l’association organisant les compétitions européennes de football, a critiqué hier ce projet, estimant que « le football est basé sur des compétitions ouvertes et le mérite sportif ». Dans un billet, la journaliste d’Europe 1 Virginie Phulpin reproche aux clubs de cette ligue de s’éloigner des valeurs du football, mais critique aussi l’UEFA.

« On a bien compris, ce n’est pas le football qui vous intéresse. C’est ce qu’il rapporte. À l’heure où tant de clubs amateurs luttent pour leur survie, à l’heure où les supporters s’accrochent à leur passion sans pouvoir aller au stade, vous leur plantez un couteau dans le dos en leur montrant bien que leurs problèmes vous indiffèrent. Ce n’est pas une sécession, c’est la négation même du football, cette ligue fermée. C’est là où ça devient presque drôle. L’UEFA qualifie de “cynique” le projet des 12 grands clubs. […] Ce qui gêne l’UEFA, ça n’est pas de nier le football, c’est d’avoir perdu la main, c’est de se faire couper l’herbe sous le pied par plus cynique qu’elle. […] Finalement, c’est peut-être bien que la menace soit si pressante aujourd’hui. On avait sans doute besoin d’aller jusque-là pour réagir. » Virginie Phulpin
facebooktwitteremail
 
Ça peut servir
Une méthode pour des réunions productives

Pour éviter la « réunionite », Louis Vareille, un consultant spécialisé dans les réunions, recommande sur la plateforme de recrutement Welcome to the Jungle d’élaborer un ordre du jour clair afin d’obtenir un résultat concret. La méthode TOPP, détaillée dans un précédent article de la plateforme, est un moyen de cadrer la réunion. Elle consiste à définir le thème (T), les objectifs (O), les participants (P) utiles à la réunion et le plan (P) des points à aborder. L’organisateur envoie l’ordre du jour à l’avance afin de permettre aux participants de se préparer et peut confier à chacun une mission : par exemple, l’animateur veillera au bon déroulement de l’ordre du jour et le gardien du temps surveillera le temps passé sur chaque point pour respecter l’horaire de la réunion défini au préalable. « Moins on est, plus on fait », estime Louis Vareille, qui conseille de limiter le nombre de personnes à huit pour une réunion productive.

facebooktwitteremail
 
Ça vaut un clic
Comment le Covid-19 se propage en avion

Quels risques présente un voyage en avion en temps de pandémie ? Une infographie spectaculaire du New York Times (en anglais) nous emmène à bord d’un vol commercial standard, à la découverte du fonctionnement du système de ventilation d’un avion. Des simulations montrent la portée que peuvent avoir les gouttelettes projetées par une personne malade. Le journal en conclut qu’il est tout aussi probable d’être contaminé dans un aéroport qu’à bord d’un avion.

facebooktwitteremail

Vous voilà « briefés » sur l’actualité du jour et quelques autres considérations. On vous souhaite une bonne soirée à prendre l’air en toute sécurité.

— Mathilde Belin, Nicolas Filio, Laurent Mauriac et Aude Villiers-Moriamé

Essayez Brief.me !
Par e-mail ou sur l’application mobile, chaque soir, Brief.me explique et met en perspective l’actualité. Inscrivez-vous pour découvrir Brief.me gratuitement et sans engagement.
Je m’inscris