Dans B‌r‌i‌e‌f‌.‌m‌e aujourd’hui, l’annonce par le gouvernement d’une indemnité de 100 euros pour certains Français, l’élargissement de l’accès à l’avortement au Bénin et les difficultés d’une intelligence artificielle face aux questions d’éthique.

brief.me Écoutez l’édition
Vendredi 22 octobre 2021

Dans B‌r‌i‌e‌f‌.‌m‌e aujourd’hui, l’annonce par le gouvernement d’une indemnité de 100 euros pour certains Français, l’élargissement de l’accès à l’avortement au Bénin et les difficultés d’une intelligence artificielle face aux questions d’éthique.

 
On rembobine
Taïwan

Le président des États-Unis, Joe Biden, a affirmé hier soir que son pays était prêt à défendre militairement Taïwan en cas d’attaque par la Chine, lors d’une interview sur la chaîne de télévision CNN. Joe Biden a toutefois déclaré qu’il ne souhaitait « pas de guerre froide avec la Chine ». Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a appelé aujourd’hui le président américain à la « prudence ».

picto  Lire notre dossier de 2020 sur Taïwan dans le monde.
Turquie

Le Groupe d’action financière (Gafi), un organisme intergouvernemental de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, a annoncé hier soir avoir placé la Turquie sur sa « liste grise » de pays sous surveillance. Le président du Gafi a appelé la Turquie à améliorer ses contrôles des secteurs bancaire et immobilier. Le ministère turc des Finances a qualifié d’« injuste » cette décision, susceptible de faire perdre des investissements à la Turquie alors qu’elle traverse une crise économique.

picto  Voir un reportage de France 24 sur la crise en Turquie.
Climat

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, s’est inquiété hier soir d’un possible « échec » de la conférence internationale sur le climat COP26 qui doit s’ouvrir le 1er novembre à Glasgow, en Écosse. « La Chine et les États-Unis doivent faire plus que ce qu’ils ont jusqu’à présent annoncé » sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre et pour s’assurer que les objectifs annoncés seront respectés, a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse.

picto  Lire notre panorama sur la transition énergétique.
Grippe

La campagne pour la vaccination contre la grippe saisonnière a démarré aujourd’hui en France pour les personnes à risque. Elle sera ouverte au reste de la population à partir de fin novembre. « La grippe pourrait être forte cette année puisqu’on n’en a pas eu l’année dernière », a expliqué ce matin le ministre de la Santé, Olivier Véran, sur BFMTV. Le vaccin est pris en charge à 100 % par l’Assurance maladie pour les personnes à risque.

picto  Lire une fiche du gouvernement sur le vaccin contre la grippe.
 
Tout s’explique
Le gouvernement annonce une indemnité pour faire face à l’inflation

Quelles sont les mesures annoncées par Jean Castex ?

Le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé hier soir le versement en une fois d’une indemnité de 100 euros pour tous les Français gagnant moins de 2 000 euros net par mois. Cette mesure vise à répondre à l’augmentation du prix des carburants, ainsi que de ceux du gaz et de l’électricité qui ont été « multipliés par six » depuis 2019, selon le chef du gouvernement. Elle doit être effective dès décembre pour les salariés du privé et à partir de janvier pour ceux de la fonction publique. L’indemnité sera aussi allouée aux étudiants fiscalement autonomes et aux boursiers. 38 millions de Français bénéficieront de cette indemnité, selon le gouvernement. Financée par l’État, la prime sera distribuée par différents canaux, dont les entreprises, les caisses de retraite et Pôle emploi. Le Premier ministre a également déclaré que les prix du gaz seraient gelés tout au long de l’année 2022 et plus seulement de novembre à avril comme annoncé précédemment.

Quelles sont les critiques adressées à cette mesure ?

Sur Franceinfo, Alain Bazot, président de l’association de défense des consommateurs UFC-Que choisir, a fustigé hier soir une mesure « pas immédiate, pas équitable, pas ciblée ». Il a souligné que certaines personnes recevraient l’indemnité alors qu’elles n’utilisent pratiquement pas de voiture et ne sont pas affectées par la hausse des prix des carburants, tandis que pour ceux qui l’utilisent beaucoup « les 100 euros ne sont pas à la hauteur des dépenses ». Cécile Thévenet, membre du bureau national du syndicat étudiant Fage, a estimé sur Franceinfo que l’indemnité n’était « pas assez large » et « devrait toucher l’intégralité des étudiants ». Les frais de vie courante des étudiants ont augmenté de 2,9 % en 2021 par rapport à 2020, selon une étude publiée par la Fage en août [voir l’infographie de Brief.eco].

Comment a évolué le pouvoir d’achat depuis le début du quinquennat ?

Le mouvement des « Gilets jaunes », lancé fin 2018, a poussé le gouvernement à prendre plusieurs mesures pour améliorer le pouvoir d’achat des ménages, comme la revalorisation de la prime d’activité, qui offre un complément de revenus aux salariés ou aux travailleurs indépendants disposant de peu de ressources, et des baisses d’impôt. Le pouvoir d’achat des ménages a globalement augmenté durant le quinquennat, selon les données fournies par l’institut national de statistiques Insee. Il s’est accru de 0,8 % en 2018, puis de 2 % en 2019. Il n’a pas augmenté en 2020 en raison de la crise du Covid-19, se maintenant principalement grâce aux prestations sociales. Les réformes sociales et fiscales de 2019 ont davantage bénéficié aux ménages de niveau de vie intermédiaire qu’aux ménages modestes, selon une étude de l’Insee publiée fin 2020, tandis que la réforme fiscale du début du quinquennat supprimant l’impôt de solidarité sur la fortune a bénéficié aux plus aisés, selon l’Insee.

Pour aller plus loin

pictoUne infographie de l’Insee sur l’évolution du pouvoir d’achat en France.
pictoUn article de Brief.eco sur l’inflation et les salaires.
facebooktwitteremail
 
Ça alors
Le Bénin élargit l’accès à l’avortement

L’Assemblée nationale du Bénin a définitivement adopté dans la nuit de mercredi à jeudi une autorisation de l’interruption volontaire de grossesse (IVG) jusqu’à 12 semaines. Celle-ci sera possible lorsque la grossesse est « susceptible d’aggraver ou d’occasionner une situation de détresse matérielle, éducationnelle, professionnelle ou morale ». Auparavant, l’avortement était interdit au Bénin sauf circonstances exceptionnelles, comme lorsque la grossesse était la conséquence d’un viol si celle-ci représentait un risque pour la vie de la femme enceinte. Les avortements clandestins représentent 20 % de la mortalité des femmes enceintes, selon le gouvernement béninois. Cette réforme rapproche le Bénin des pays africains où l’accès à l’avortement est le plus large. Sur le continent, seuls cinq pays autorisent l’IVG sans restrictions : la Tunisie, la Guinée-Bissau, le Cap-Vert, l’Afrique du Sud et le Mozambique, selon le Centre pour les droits reproductifs, une ONG.

facebooktwitteremail
 
Ça peut servir
Un Halloween écoresponsable

Les fêtes peuvent facilement entraîner une multiplication des déchets. À l’approche du 31 octobre, le média consacré à l’environnement L’Info durable livre quelques conseils pour fêter Halloween en limitant son impact écologique. Pour la distribution de bonbons, il recommande de préférer des friandises achetées en vrac à celles vendues dans les sachets plastiques individuels. En ce qui concerne le déguisement, le média souligne qu’il est possible de trouver un costume original sans surconsommer, en le louant ou en le fabriquant soi-même. Ceux qui souhaitent décorer leur maison peuvent le faire avec des éléments naturels comme des feuilles mortes, sans recourir à des ornements en plastique. On peut également utiliser des bougies naturelles, à base de cire d’abeille par exemple, plutôt que celles à la paraffine, produit dérivé du pétrole.

facebooktwitteremail
 
Ça vaut un clic
L’éthique selon l’intelligence artificielle

Peut-on se fier à une machine pour prendre des décisions éthiques ? Pour le savoir, le centre de recherche Allen Institute for AI a mis au point une intelligence artificielle qui émet des jugements sur les situations morales qui lui sont présentées. Le site d’actualité sur le numérique Numerama s’amuse dans un article des limites de cette intelligence artificielle aux avis souvent aberrants.

facebooktwitteremail

Vous voilà « briefés » sur l’actualité du jour et quelques autres considérations. On vous souhaite une bonne soirée à poser vos questions existentielles à des humains.

— Wassila Belhacine, Sophie Cazaux, Nicolas Filio et Aude Villiers-Moriamé

Essayez Brief.me !
Par e-mail ou sur l’application mobile, chaque soir, Brief.me explique et met en perspective l’actualité. Inscrivez-vous pour découvrir Brief.me gratuitement et sans engagement.
Je m’inscris