Logo de Brief.me
Connexion
Menu

Brief.me est un média indépendant et sans publicité. Nous sommes très attachés à la protection de vos données personnelles. Nous avons cependant besoin d’utiliser des cookies et applications similaires pour vous offrir la meilleure expérience possible.

Pour vous offrir la meilleure expérience sur notre site, nous utilisons des cookies.

Mes préférences

Les comptes de Brief.me en 2020

Conformément à la charte de déontologie de Brief.me et Brief.eco, nous publions ci-dessous nos comptes annuels arrêtés au 31 décembre 2020.

Cette publication vise à vous rendre compte de notre activité en toute transparence. Notre modèle repose sur vos abonnements. Cette transparence est nécessaire à nos yeux pour renforcer le lien de confiance qui nous unit à travers la diffusion de nos publications et le dialogue que nous entretenons tout au long de l’année, via les messages que nous échangeons, les rencontres que nous organisons ou les questionnaires que nous vous soumettons.

Voici quelques commentaires sur les comptes de l’année 2020.

L’entreprise Brief.me édite deux publications : Brief.me et Brief.eco. L’abonnement à Brief.me comprend une édition quotidienne, publiée chaque soir de la semaine, une édition du week-end, le samedi matin, et des éditions thématiques publiées à un rythme mensuel, ainsi que l’accès à toutes nos archives depuis le lancement de Brief.me en 2015. Toutes ces éditions sont accessibles par e-mail, via une appli ou sur le site. L’abonnement à Brief.eco comprend une édition hebdomadaire diffusée par e-mail, l’accès à un glossaire et aux archives sur le site de la publication.

Le modèle économique de Brief.me et Brief.eco repose sur l’abonnement. En 2020, le chiffre d’affaires de l’entreprise a augmenté de 41 %. Nous attribuons cette forte progression à plusieurs facteurs :

Notre chiffre d’affaires atteint 741 355 euros en 2020. Complété par des subventions, nos produits d’exploitation se montent à 913 930 euros. Ces subventions proviennent du programme « Digital News Initiative » de Google (qui a permis de cofinancer le lancement des panoramas) et du ministère de la Culture (Fonds de soutien au développement de la presse) qui finance des développements techniques.

Nos charges d’exploitation s’élèvent à 851 450 euros, ce qui nous permet d’enregistrer un résultat d’exploitation positif de 62 480 euros. Ce résultat positif intervient après deux années de pertes liées à l’investissement nécessaire au lancement de Brief.eco.

En mars 2020, Brief.me a augmenté son capital grâce à un financement de 64 900 euros issu de la société Brief.me Partenaires & Associés. Cette société regroupe les apports de 23 investisseurs, soutiens de Brief.me, qui nous accompagnent dans notre développement.

Un emprunt bancaire, souscrit en 2016 auprès de l’Institut pour le financement du cinéma et des industries culturelles (Ifcic) est en cours de remboursement. Aucun nouvel emprunt n’a été contracté en 2020.

Nous vous invitons également à prendre connaissance de la déclaration d’intérêts de notre société détaillant son actionnariat, les subventions qu’elle a reçues et les emprunts qu’elle a souscrits.